Pourquoi j’ai adoré Bali ?

Voilà !

Je rédige cet article plus d’un an après avoir été à Bali. Ce séjour, mon tout premier voyage en Asie, restera gravé dans ma mémoire. Malgré les jours et les mois qui se sont écoulés, je me rappellerai toujours de cette belle île qui fait maintenant partie des plus beaux lieux que j’ai pu voir dans ma vie !

L’îles des Dieux

Bali est une île indonésienne qui se situe entre les îles Java et de Lombok. Cette île possède une beauté unique qui m’a tout de suite séduite. J’ai également compris, dès les premiers jours, pourquoi  on appelait Bali, « l’île des Dieux ».

Nos premiers pas à Legian nous emmène dans un univers peuplé de dieux balinais et d’offrandes. A chaque coin de rue, il y a un temple protégé par un dieu hindou, façonné dans la pierre. Des fruits, des biscuits, des fleurs, de l’encens… Les habitants se lèvent tôt pour déposer leurs dons aux pieds de leurs protecteurs afin de passer une bonne journée. L’odeur de l’encens est presque omniprésente dans la rue, le matin. 

Il faut dire que les statues et les temples hindouistes sont légions à Bali. On peut sentir la ferveur des balinais pour leur religion ! 

Par curiosité, nous avons visité plusieurs temples de la ville habillés d’un sarong pour couvrir nos jambes. Contrairement à d’autres religions, on est pas obligé de se couvrir les bras pour entrer dans un temple.  

Si les temples de Legian étaient assez atypiques, le temple qui m’a le plus marqué était celui de Pura Lempuyan  situé sur l’un des flancs du mont Lempuyang. Il a donc fallu grimper pour atteindre cette endroit paisible et calme ! C’était presque mystique.

 

La splendeur de la faune, de la flore

Qui dit voyager dans un pays tropical dit également découvrir une faune et une flore totalement différente de son pays d’origine. J’ai beaucoup aimé la Monkey Forest d’Ubud, une réserve naturelle qui abrite des centaines de macaques qui y vivent en liberté. C’est donc à cette endroit là que j’ai fait ma première rencontre avec des petits singes assez gourmands, qui n’hésitent pas une seconde pour voler toute nourriture qui se trouve dans vos mains !

Si vous souhaitez les nourrir, vous pouvez acheter des bananes à l’entrée. Mais éviter d’amener votre propre nourriture pour ne pas vous faire « agresser » par ces petits animaux.

Nous avons également eu l’occasion de voir de belles cascades et des rizières, beaux trésors de cette île verte.

Les magnifiques couchers de soleil à Legian

La plage de Legian n’est pas faite de sable blanc. Elle est plutôt ce qu’on qualifierait de “plage pour surfeur” avec de belles vagues bien houleuses. Ce n’était pas vraiment la plage idéale pour faire trempette. 

Ce petit détail ne m’a pas vraiment dérangé lorsque je me suis rendu compte de la chance que j’avais de pouvoir admirer, chaque soir, les couchers de soleil depuis la plage ! Notre hôtel étant à quelques minutes de la plage, nous pouvions regarder depuis notre hôtel ou les pieds dans le sable, cette explosion de couleurs. Le soleil disparaissait sous nos yeux, pour se fondre dans l’horizon tandis que dans notre dos, la lune faisait lentement son apparition. 

Des repas plein de saveurs

Bali, temple des dieux hindous mais également temple des saveurs. Après avoir goûté la cuisine thaïlandaise et srilankaise, je peux maintenant vous dire que j’ai vraiment une préférence pour les plats balinais, même si je ne cracherais jamais sur un délicieux pad thaï ! Les plats balinais sont vraiment savoureux et épicés comme il faut. 

Et les fruits frais ? Peux-t-on parler des délicieux fruits exotiques que l’on peut acheter pour une bouchée de pain ? Mangues, dragon du fruits, noix de coco, mangoustans… En smoothie ou fraîchement coupés… Il me fallait ma dose quotidienne ! 

On mange bien à Bali et surtout pour pas cher !

Conclusion

J’ai beaucoup aimé ce séjour dépaysant, tant au niveau gustative que visuel. C’était une immersion totale dans une autre culture où la religion était vraiment présente. Je suis sûre que je sentais l’encens à mon retour en France hahaha.

Je pense également qu’il y a différentes façons de visiter cette île. Je n’ai pas passé ma journée à me prélasser sur des plages de sable fin, ni eu le temps de temps de visiter l’île Nunsa Penida, mais j’ai passé ma journée à manger et à découvrir de magnifiques temples chargés d’histoire. Une activité que je vous conseille si vous allez à Bali.

Un de mes seuls regrets serait de ne pas avoir eu le temps de rester à Ubud, qui me semblait plus calme, authentique et moins touristiques par rapport à Legian. Mais ce regret n’éclipse pas du tout mon séjour à Bali.

J’ai même hâte d’y retourner un jour.

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial